Comment obtenir un prêt à taux zéro ?

Obtenir un prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro ou ptz est un prêt immobilier sans frais, accordé par l’État. Il vise à financer une partie de la construction ou de l’acquisition de la résidence principale de l’emprunteur. Son obtention est soumise à des conditions.

 Quelles sont les conditions d’éligibilité du prêt à taux zéro ?

Pour pouvoir bénéficier d’un ptz, le demandeur doit être considéré comme primo-accédant. En fait, au cours des deux années qui précèdent la demande, l’emprunteur ne doit pas avoir été possesseur de sa résidence principale. De plus, pour pouvoir profiter du prêt à taux zéro, le demandeur doit soumettre à un certain plafond de revenus. Au cas où le prêt à taux zéro est accordé, il permet de financer uniquement l’acquisition de la résidence principale de l’emprunteur. Comme remarque, celle-ci doit être un logement neuf. Il peut s’agir de la modification de locaux qui ne sont pas destinés à l’habitation en logement, de l’édification d’un logement neuf. L’achat d’un logement ancien avec des travaux importants, d’un montant qui dépasse les 25 % de la totalité du coût de l’opération réalisée, est également éligible au ptz. Dans tous les cas, dans l’année qui suit l’achèvement des travaux ou l’acquisition du logement, ceci constitue la résidence principale du bénéficiaire du prêt. Pour une durée minimale de six ans, le logement restera la résidence principale de l’emprunteur. Le prêt à taux zéro doit être complété par un apport personnel ou plusieurs prêts. En ce qui concerne le ptz plus ou prêt à taux zéro renforcé, il est notamment destiné à rendre plus facile la construction ou la construction ou l’acquisition de la résidence principale du demandeur. Comme remarque, l’attribution du ptz est répartie par zone géographique, et cela, pour favoriser les acquéreurs situés dans les zones où le prix de l’immobilier est exorbitant. Vous cliquez ici pour en savoir plus.

Le plafond de ressources pour bénéficier du PTZ

Il est obligatoire que vos revenus ne dépassent pas un plafond pour bénéficier du ptz. Le montant de ce plafond varie selon la zone où se trouve votre appartement. Ce chiffre est également fonction de l’effectif des occupants. Ce montant est établi dépendamment de la charge de votre famille. Le revenu fiscal de référence des individus qui résident dans le logement concerné doit être pris en compte dans les ressources examinées pour le ptz. Il est à noter que l’année N-2 représente l’année de référence pour les plafonds de revenu. À titre d’exemple, pour une offre de prêt à taux zéro de l’année 2019, les revenus de l’année 2017 annoncés sur votre avis d’imposition de l’année 2018 sont pris en compte.

La simulation prêt à taux zéro

La simulation ptz estime le montant de votre prêt pour l’achat ancien ou neuf de votre résidence principale. Dans la pratique, cette simulation de prêt s’effectue à l’aide d’une calculatrice de prêt immobilier selon le mode choisi. Ce mode peut être le calcul de la mensualité, de la durée du crédit, du taux du crédit immobilier contracté. Vous simulez également votre crédit immobilier avec le meilleur taux d’emprunt. Vous devez insérer dans la calculatrice le coût de votre projet TTC hors frais notaire, le projet d’acquisition (neuf ou ancien avec des travaux), le coût des travaux, le nombre d’occupants, le revenu fiscal de l’année N-2, la commune où se trouve votre futur logement, la performance énergétique. La calculatrice vous demande également si vous êtes propriétaire ou non.