Engager un courtier en prêt immobilier dans la ville de Toulouse

Courtier en prêt immobilier dans la ville de Toulouse

Plusieurs études montrent que le marché de l’immobilier connaît actuellement une hausse. Cette hausse est générée par la présence de faibles taux. Cela est le cas sur tout le territoire comme par exemple dans la ville de Toulouse. Ce qui attire de plus en plus de courtiers en immobilier. Ce qui amène les locaux à se poser de plus en plus de question comme : est-ce le bon moment pour faire un prêt immobilier ? Suis-je obligé à faire appel à un courtier ? Si oui comment le choisir ? Afin de répondre aux multiples questions qui peuvent entraver la prise de décision. Ci-dessous un guide pour nous éclairer ce que sont vraiment un courtier et son périmètre d’action. Sans oublier les avantages que ce dernier peut nous apporter tout en ayant connaissance de ses limites.

Courtier par définition

Comme son nom l’indique, un courtier en immobilier est un spécialiste de la négociation sur le secteur du crédit immobilier. De manière simple, il joue le rôle de l’intermédiaire entre un client demandeur de prêt et une entité financière préteur. En effet, l’emprunt immobilier s’est développé depuis quelques années. Au point de devenir un moteur du développement local. Ses principaux financeurs sont donc les banques. Précision que même si celui-ci exerce à titre indépendant, cela ne signifie pas qu’il n’est pas régi par la loi. C’est principalement la raison pour laquelle il travaille uniquement avec des institutions bancaires reconnues par la loi. La pratique est régis par l’article L. 519.1.1 sur le code monétaire ou encore financier. Cette loi lui accorde aussi la légitimité utile à son exercice qui est celui d’intermédiaire des opérations bancaires. Il est utile de préciser aussi que le courtier à une vocation d’accompagnateur et de conseiller. Selon les besoins du prêt, il entame une procédure de négociation au prêt des banques  sur la mouillabilité des taux, les modes de remboursement ou de son anticipation. Sans oublier l’apport d’assurance en crédit. Plus d’information sur courtier-credit-toulouse.fr

Les types de courtiers et son coût

Dans la pratique, il existe plusieurs types ou segmentations de courtier sur le secteur des prêts en immobilier. Leurs objectifs restent la même, qui est de négocier le meilleur taux pour un client au prêt des banques. En premier lieu, il existe les courtiers organisés en réseaux. La plus connue est : l’A.C.E, la Cafpi. Ensuite, il y a les courtiers qui exercent le métier indépendamment, c’est-à-dire qu’il ne dépende pas d’une structure ni d’une organisation. Ils sont libres d’aller et venir à leur guise, un peu comme des auto-entrepreneurs. Pour finir, il existe une nouvelle version de spécialiste en crédits immobiliers. Ils sont appelé les courtiers immobiliers du net. Au lieu de se déplacer vers le client, il propose un service accessible à toute heure et à tout moment. Il suffit juste de visiter leur site internet. Contrairement aux deux autres groupes de courtiers, le regroupement en réseaux permet un plus large accompagnement du client. Et précisons que faire appel à un courtier sur internet revient à utiliser un outil de comparaison uniquement. Accédé à l’expertise d’un courtier se situe au second plan. De manière générale, le coût pour faire appel à un courtier varie selon sa segmentation typique. Mais cela reviens au même prix que si le client avait fait lui-même les démanches et négociation au prêt d’une banque. À noter que les frais de dossier pour un emprunt sont de 1% par rapport à la somme demandée. Mais faire appel à un courtier permet de substituer les frais de dossier aux frais de courtage.

Les avantages d’un courtier

Entretenir des affaires avec un courtier indépendant en immobilier ne signifie pas toujours que l’on va contracter des prêts immobiliers. En effet, leurs champs d’action peuvent aller jusqu’à l’achat de bien foncier de tous types. Qu’il soit prévu pour une résidence principale, secondaire ou encore pour faire des investissements dits locatifs. Comme les appartements ou studio. Ils peuvent négocier les taux les plus bas et avantageux. Il est à préciser qu’en fonction de la localisation du bien, la vente peut prendre quelques jours à quelques années. Les plus belles offres ne restent jamais longtemps sur le marché. Un courtier peut nous faire gagner un temps précieux. Car une demande de financement est plus vite prise en compte si c’est un courtier qui la propose. Car celui-ci offre toutes les garanties possibles dans le remboursement. La banque n’a plus besoin de faire d’autre projection ni étude. Elle n’a juste qu’à contrôler le dossier fourni par le client au courtier. Sans oublier que les connaissances très poussées du courtier sur le domaine de l’immobilier permettent de définir si l’achat est avantageux ou pas pour le client. Afin de mieux comprendre le processus de prêt. Il est conseillé en premier lieu de se rapprocher d’un conseiller client dans une banque et de recueillir le maximum d’informations puis de contacter un courtier. Cela permet de voir la différence et renégocier par la suite.

Un service de qualité

Afin d’avoir la meilleure qualité de service, l’emprunteur doit être en mesure de définir ce qu’il attend du courtier. Cela permet de mettre en place le degré d’accompagnement du client. Cela permet aussi de définir la segmentation de courtier à choisir. Et mettre en place ainsi un service de proximité est personnalisé. Car la proximité permet une aisance et une confiance envers son à partenaire d’affaire. Par la suite si le client souhaite augmenter son niveau d’accompagnement, il n’aura qu’à notifier son courtier. Et celui-ci procèdera aux modifications nécessaires par la suite. Un élément à prendre en compte dans le choix d’un bon courtier est le bouche-à-oreille. Pour le trouver, il ne faut pas hésiter à parler autour de nous et demandait l’avis de nos proches. Bien évidemment, les tarifs d’un bon courtier peuvent être négociés en fonction de la commission que perçois le courtier en fonction du volume de flux que celui-ci génère. Aussi les conseille et accompagnement ou encore l’orientation du client dans le montage du dossier de prêt est gratuite. La gratuité des services est aussi possible via les sites de courtage immobilier.

Courtage immobilier, ses limites ?

L’acquisition d’un prêt immobilier ne dépend pas d’un courtier professionnel. Elle dépend uniquement dû profiler de l’emprunteur. Le courtier n’est présent que pour mettre en valeur le profil du client afin que celui-ci corresponde aux normes de la banque. Selon une étude récente, il est conseillé de recourir à un courtier uniquement dans le cas où une personne est fichée par la banque. C’est-à-dire ayant eu des problèmes de remboursement de prêt comme les multiples retards avec pénalisation. Mais il peut arriver aussi que de très bon dossier soit recalé par la banque. En général, les personnes ayant plus de 7000 euros de revenus mensuels ou qui peuvent faire un apport initial de plus de 20% de la somme demandée. Si le client se trouve dans la tranche de plus de 3000 euros de mensualité ou qui peut réunir 10% en apport initiale pour un minimum de 170000 euros de prêt. Dans ce cas, il est conseillé de directement s’adresser à la banque. Il est plus conseiller de recourir à un tiers médiateur que si l’on souhaite se lancer dans ce qui est appelé Pierre-Papier investissement ou encore acquérir un bien SCI.