Profil bancaire : quelle influence sur le taux du crédit immobilier ?

un crédit immobilier

Pour contracter un prêt immobilier, on doit soigner ses profils bancaires. L’amélioration du profil emprunteur influence les conditions des banques sur l’obtention d’un taux de crédit immobilier avantageux. Pour que l’établissement financier accorde un crédit immobilier, il doit être convaincu de la capacité de l’emprunteur à rembourser son prêt sur le long terme.

Étude du dossier bancaire pour obtenir un crédit immobilier

L’emprunteur doit préparer soigneusement son dossier bancaire. Cette demande est le meilleur argument pour que l’établissement de crédit accorde ou non le prêt demandé. Pour étudier le dossier bancaire, on doit s’intéresser au volet comportemental qui vise à vérifier que l’emprunteur est une personne responsable qui ne représente pas de risque aux banquiers.

L’examen du dossier s’intéresse si on est souvent en découverts bancaires, si on s’acquitte correctement ses dettes et si on est capable d’économiser régulièrement de l’argent. Le volet commercial qui consiste à attribuer un caractère commercial est une position auprès de la banque. La fidélité de l’emprunteur et la gestion saine et équilibrée des finances rassurent le banquier.

Différents profils bancaires

Selon la situation professionnelle, l’apport personnel, le taux d’endettement et la durée du prêt, l’emprunteur bénéficie d’un profil médiocre, moyen, bon ou excellent. Un profil bancaire médiocre est une personne en CDD ou CDI avec une ancienneté inférieure à 6 mois, proposant un apport personnel inférieur à 15 %, un taux d’endettement supérieur à 33 % alors que la durée du prêt dépasse 20 ans.

Un excellent profil bancaire est un emprunteur en CDI avec plus d’un an d’ancienneté proposant un apport personnel supérieur à 30 %, un taux d’endettement inférieur à 25 % et dont la durée du prêt ne dépasse pas 10 ans. Ce type de personne pourra négocier auprès des établissements bancaires de meilleures conditions d’emprunt ainsi qu’un taux d’intérêt plus faible.

Impact sur le coût réel du prêt immobilier

Selon la qualité du profil bancaire, l’emprunteur peut constater un impact important sur le coût réel du crédit immobilier. Le client pourra négocier les frais de dossier, les frais d’assurance, le taux d’intérêt ainsi que le coût des garanties du crédit surtout s’il bénéficie d’un excellent profil bancaire. En fonction de son profil bancaire, on peut faire jouer la concurrence.

Certaines personnes peuvent bénéficier des avantages du prêt à taux zéro. Les emprunteurs qui ont plus de 50 ans pourront profiter du profil du secondo-accédant. Dans tous les cas, la différence de taux de crédit immobilier peut être importante entre 2 profils bancaires.