Renégocier plusieurs fois son crédit immobilier, c’est possible !

crédits immobiliers

Renégocier un prêt immobilier plusieurs fois peut-être une solution utile pour ménager la gestion des dettes en un crédit unique tout en réduisant la mensualité. Pour renégocier efficacement un crédit immobilier, il est recommandé d’utiliser un simulateur afin d’évaluer le gain généré par la restructuration des crédits immobiliers.

À quel moment renégocier ses crédits immobiliers ?

Compte tenu des nouvelles baisses du taux moyen des crédits immobiliers, il est avantageux d’entreprendre la renégociation de son prêt immo. On considère qu’une renégociation d’un prêt immobilier est intéressante au moment où l’écart entre le nouveau taux et l’ancien est situé entre 70 et 100 points de base.

Compte tenu de la baisse du taux des crédits immobiliers, plusieurs particuliers endettés décident de renégocier leur prêt immo à plusieurs reprises. Selon les informations communiquées par un établissement de crédit, ¼ des clients qui entreprennent une renégociation de leur crédit entament leur 2e démarche tandis que plusieurs dossiers de demande de renégociation sont à la 3e démarche.

Fréquence d’un rachat de crédits

La restructuration de crédit permet aux personnes endettées de profiter d’un taux plus avantageux. Le rachat de crédit peut se faire même si les dernières renégociations du taux sont accomplies à quelques mois ou quelques années. En effet, chaque renégociation est une situation particulière. On peut ainsi négocier à plusieurs reprises les conditions de son crédit immo.

La seule précaution est de s’assurer que le regroupement de crédit ou la renégociation soit une démarche permettant de bénéficier d’un avantage financier. Si on parvient à obtenir de meilleures conditions pour le taux de son crédit immobilier auprès de sa banque, il est recommandé de réviser son taux de manière raisonnable.

Conditions d’exigibilité d’une renégociation d’un prêt immo

Pour que la renégociation soit une opération rentable, il est important de remplir certaines conditions. Il est préférable que l’écart entre le taux d’origine et le taux actuel soit au moins 1 point. Selon les données de l’Observatoire Crédit Logement, de décembre 2013 à avril 2016, les taux moyens des prêts ont chuté de 1,28 point dans l’immobilier ancien et 1,33 point dans le neuf.

Selon certains experts le capital restant dû minimum doit être de 50 000 €. Pour que le cas financier de la renégociation soit supérieur aux frais engendrés, on doit s’assurer que la durée restante pour rembourser la dette soit conséquente. Le temps restant doit être supérieur à la durée écoulée afin de couvrir les frais du rachat de crédit.